Ubisoft et le transmédia

Un fleuron de l’industrie vidéoludique

Pour valider ma première année du Master Conseil éditorial de l’Université Paris-Sorbonne, j’ai effectué une étude de cas sur Ubisoft. Il s’agit d’un studio de production et éditeur français de jeux vidéo d’une ampleur internationale : avec 12000 employés et présent dans 31 pays. Assassin’s creed, Far Cry, Watch Dogs ou Rayman sont des exemples de leurs titres phares.

Mon étude se compose de deux parties : d’une part, j’analyse le site web d’Ubisoft et la manière dont il est conçu du point de vue de l’UX design. D’autre part, j’ai rédigé un article de recherche sur la narration transmédia de la trilogie Assassin’s creed 2.


Le site officiel d’Ubisoft


Assassin’s creed 2 : un jeu vidéo transmédia

Assassin’s creed 2 est un univers étendu composé d’une trilogie de jeux vidéo, de courts métrages (live et animation) et de bandes dessinées. Ce procédé permet de raconter l’histoire d’Ezio Auditore, le héros du jeu, et d’explorer les différentes étapes de sa vie d’assassin, de l’adolescence à sa mort. Dans cette note de recherche, je m’appuie sur les travaux de Henry Jenkins ou des articles d’experts français du transmédia. Mon but dans cette étude a été de comprendre les mécanismes d’une narration transmédia et comment ils s’appliquent dans une licence vidéoludique.


Lire ma note de recherche


Un site orienté utilisateurs

L’architecture d’information est organisée selon différents personnas : les joueurs occasionnels, les fans d’Ubisoft et les jeunes diplômés/ professionnels du jeu vidéo. J’ai trouvé que l’aspect graphique du site était très soignée et que son architecture était équilibrée. De plus, il y a une grande diversité de contenus multimédia (trailers, screenshots, interviews). En revanche, la navigation sur ce site est parfois compliquée : quand on clique sur certains boutons CTA nous sommes redirigés vers des sites annexes d’Ubisoft qui donnent de plus amples informations, mais il n’y a aucun moyen de revenir sur le site officiel depuis l’interface …